Privilégiée pour les ongles courts : la technique au chablon !

Publié le : 07 juin 20214 mins de lecture

Il est essentiel de veiller à ce que les mains aient toujours de l’élégance. C’est pour ça qu’il faut prendre soin des ongles car ils sont à l’image de votre personnalité. Et s’ils ne sont pas beaux, rongés, courts ou voire même trop courts, vous pourrez ajouter quelques millimètres en optant pour la technique au chablon. Il est important de connaître cette méthode, les outils nécessaires et pour sa pose.

Prothèse ongulaire au chablon, c’est quoi exactement ?

Le chablon est comme une sorte de patron ou de support qui permettra au spécialiste ongulaire de façonner la résine ou le gel en vue d’une extension. Il est fabriqué à partir de métal flexible ou de papier construction. L’extension d’ongles au chablon est un moyen efficace pour prolonger temporairement les ongles naturels trop courts ou rongés. Vous pourrez avoir de jolis ongles grâce à cette prothèse ongulaire. En fait, ils vous permettent de réaliser toutes vos envies en termes de forme et de longueur. Cette méthode est très prisée dans les bars à ongles et elle a toujours une côte auprès des fashionistas. De plus, le chablon est une alternative aux types en plastique, sans parler de la colle, un produit toxique pour les ongles.

Quels sont les matériaux nécessaires pour la pose de chablons ?

 Pour un résultat optimal, il est recommandé de se rendre chez un professionnel de l’onglerie car la pose du chablon doit être réalisée par un spécialiste habitué. À part les chablons, chaque étape de la pose d’ongles au chablon nécessite des ingrédients de qualité comme le gel, la repousse cuticules, l’huile pour les cuticules, le nail prep dégraissant… Il faut aussi employer des outils performants comme la lampe UV/LED, les limes à grains fins ou moyens, le bloc polissoir, les différents pinceaux, le coton, le cleaner. Choisissez les modèles standards de chablons pour être sûr de ne pas se tromper sur la qualité.

Comment réaliser une pose parfaite de chablons ?

Pour commencer, il faut préparer les ongles naturels en faisant un lavage avec des savons doux et en les désinfectant. Ensuite, le prothésiste ongulaire procède à la repousse des cuticules et l’agrandissement de la plaque ongulaire en utilisant le chablon. Il utilise une lime à ongles à grains fins pour limer doucement le bout et la surface de l’ongle. Cette étape est utile pour ne pas désépaissir l’ongle mais pour faire disparaître l’effet brillant de sa surface. Une fois terminé, désinfectez-les avec un produit adapté. Il faut un peu de bord libre sur les contours de l’ongle et que la surface doit être ensuite dépoussiérée afin de maintenir en maximum le gel. 

Plan du site