De quelles aides l’employeur peut-il bénéficier pour un apprentissage en coiffure ?

Soutenir les apprentis est un pas de géant pour les guider vers le succès de la prise de poste. Actuellement, le contrat d’embauche en apprentissage est très apprécié dans l’univers professionnel. Dans le métier de coiffeur, ce type de recrutement reste très avantageux. Employeur ? Découvrez différents types d’aides que vous pouvez bénéficier pour un apprentissage en coiffure.

Une aide unique pour les employeurs d’apprentis

La mise en vigueur des contrats d’apprentissage a été lancée, le 1er janvier 2019. Cette disposition reste au profit des entreprises, de moins de 250 salariés. Ainsi, les apprentis pourront se préparer à un diplôme inférieur ou égal au bac. Actuellement, une aide unique est offerte aux employeurs d’apprenti, en guise de remplacement de l’aide TPE pour jeunes apprentis. Cette aide exceptionnelle sera effective pour les contrats signés entre 2020 et 2021. Pour les métiers de coiffeur, ce type de contrat est très bénéfique. Aussi, c’est une excellente opportunité de prendre en charge un jeune, afin de le guider sur le terrain, jusqu’à la prise de poste.

La modalité de versement, pour mieux bénéficier de l’aide

Selon le plan mis en place par le gouvernement, l’aide exceptionnelle permet d’embaucher un jeune pour une solution (une aide). Dans ce sens, vous pouvez recruter un apprenti coiffeur et bénéficier d’une subvention pour l’apprentissage de ce dernier. Pour jouir de cette subvention, l’employeur est dans l’obligation de faire parvenir le contrat d’embauche à son OPCO. Par la suite, le montant de l’aide sera accordé puis versé automatiquement, après l’envoi d’une déclaration sociale nominative ou DSN. Il faut cependant noter que le montant fixé sera versé tous les moins de la première année du contrat d’apprentissage. Par ailleurs, ce montant dépendra du statut de l’apprenti. Il sera plus élevé si ce dernier est un majeur.

Les avantages d’un contrat d’apprentissage en coiffure

Sans l’ombre d’un doute, le contrat d’apprentissage présente de nombreux avantages pratiques. À vocation diplômante pour les salariés, ce dernier permet d’offrir une formation professionnalisant tout en faisant face aux difficultés de recrutement. Dans ce sens, il sera plus simple de transmettre les savoir-faire pour maitriser les rouages de la coiffure. Aussi, le recrutement en apprentissage est net des aides financières et des exonérations fiscales de l’apprentissage, au profit de l’employeur. Calculés en fonction de la taille de la société, ces derniers permettent l’exonération d’une partie des charges sociales. Alors, contribuez au développement professionnel d’un apprenti en coiffure, tout en bénéficiant des aspects pratiques de ce genre de contrat d’embauche.